Jean ANOUILH (1910-1987). 2 L.A.S., Chesières…

Lot 1
200 - 300 €

Jean ANOUILH (1910-1987). 2 L.A.S., Chesières…

Jean ANOUILH (1910-1987). 2 L.A.S., Chesières sur Ollon (Suisse) [1947, à Jacques Jaujard] ; 6 pages in-4.

Il raconte ses difficultés avec l'Office des Changes, avant son départ en Suisse pour y soigner Monelle Valentin. Trouvant les 150 francs suisses alloués insuffisants, il tente d'obtenir davantage, en arguant du fait qu'il a fait rentrer en France pour plus d'un million et demi de devises. L'employé de l'Office des Changes « a souri finement de mes prétentions - des droits d'auteurs !...m'a-t-il dit avec un profond mépris. J'ai eu beau essayer de lui faire comprendre qu'un million et demi de devises par an, même s'il ne provenait pas de la vente de sérieuses boîtes de sardines, mais de bagatelles comme la représentation de pièces françaises à l'étranger, était tout de même bel et bien, un million et demi et qu'il me donnait droit à une petite faveur ». Après discussions et protestations, Anouilh est reparti avec les 150 francs « décidé à me faire naturaliser suisse. Ce n'est vraiment qu'à cause de Molière, de Montaigne et de quelques autres références importantes que j'ai finalement renoncé à ce projettt »…Dans une seconde lettre, il est toujours sans nouvelles de l'Office des Changes ; il remercie son correspondant de son intervention, et le prie de ne pas réitérer sa démarche ; il subsiste grâce à la générosité d'un ami suisse, mais a renoncé à faire des conférences mal payées : « Si pauvre que je sois, je refuse de faire le clown devant des grosses dames suisses se piquant de littérature à ce tarif-là »… On joint une lettre de la Société des Auteurs Dramatiques, donnant le compte des devises encaissée au nom de Jean Anouilh au cours de l'année 1947.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue